A quoi sert la biodiversité ?

La biodiversité ou diversité biologique représente la variété des espèces vivantes, animales et végétales. Mise à la disposition de l'Homme, elle représente une ressource naturelle indispensable à toute vie. À cause de la surexploitation, certaines zones et espèces sont aujourd'hui sur le point de disparaître ! Mais la biodiversité sert-elle uniquement à combler nos besoins ?


La biodiversité, pour le maintien de l'écosystème

Toutes les variétés d'espèces vivantes ont leur rôle à jouer dans l'équilibre de l'écosystème. Il faut savoir que les espèces dépendent les unes des autres, à tous les niveaux au sein de l'écosystème. La chaîne alimentaire en est la principale preuve irréfutable, suivie des relations de prédation (prédateurs et proies) et les relations de parasitisme.


Les efforts de conservation sont actuellement centrés autour des espèces emblématiques. Toutefois, d'autres genres d'espèces comme les insectes pollinisateurs, les espèces floristiques, les microorganismes occupent une place véritablement capitale dans le système. L'ensemble des espèces menacées, du plus minuscule au plus imposant, doit être par la même occasion traité par une initiative d'assistance. La diversité biologique est également indispensable pour la conservation de la qualité de l'atmosphère, de l'eau et des cycles de climat.


L'importance socio-économique de la biodiversité

Le rôle socio-économique de la diversité biologique est prépondérant. En effet, un nombre incalculable de personnes survivent grâce aux ressources naturelles en tant que source naturelle d'alimentation, à travers la chasse, la cueillette et la pêche. Elle représente également une ressource génétique à valeur productive. Cela concerne les médicaments naturels à base de plante. La biodiversité offre également des séances récréatives comme les promenades dans les bois ou dans les prés.


Sur le plan agricole, la diversité occupe pareillement une place tout aussi importante. Dans la longue marche de l'évolution vers le progrès, la biodiversité a offert un large choix d'espèces spécifiques pour contribuer à la maximisation du profit de l'Homme. Au service de la médecine, la biodiversité joue un rôle primordial dans l'industrie pharmaceutique. Toutefois, l'avarice humaine, additionnée à l'exploitation abusive, a conduit à l'extinction de nombreuses espèces animales et végétales.


La biodiversité, un moyen de subsistance

L'Homme dépend entièrement de la biodiversité pour survivre. La faune et la flore constituent les ressources indispensables au ravitaillement en nourriture et en produits de première nécessité. L'agriculture et l'élevage fournissent 90 % de la nourriture humaine. Or, l'agriculture moderne suggère l'adoption d'une seule espèce végétale et animale. Cette alternative met en danger les autres espèces.


Le progrès de la Science a entraîné la surexploitation de ces ressources naturelles. Les nouvelles techniques agricoles dévastatrices, la stérilisation des sols, la pollution des nappes phréatiques sont autant de conséquences néfastes dues à l'exploitation excessive des espèces.


Remédier à ces problèmes reste néanmoins envisageable. Il incombe à chacun d'adopter une attitude écoresponsable. Préservation de l'écosystème (forêts, savanes, marais, etc.), production d'énergie renouvelable, réduction des émissions de CO2 dans l'atmosphère, recyclage et valorisation des déchets figurent parmi les solutions. Sur le dernier point cité, la CNIM est une référence en France, et la CNIM Saudi et la CNIM Moddle East, dirigées par Mohamed Ayachi Ajroudi, montrent la voie au Moyen-Orient.



Nos articles